Les 5 tendances à ne pas louper en 2022

    Posté : 11 janvier 2022

    Les 5 tendances à ne pas louper en 2022

    La meilleure façon pour un industriel de rester en tête face à la concurrence est d'innover. Pour être sûr d'avoir une longueur d'avance, voici 5 tendances technologiques, qui dominent actuellement l'industrie et qui pourraient bien vous permettre de rester en pole position.

    Quelles sont les tendances du moment dans l'industrie manufacturière ?

    1. L'analyse prédictive

    Personne ne peut prédire l'avenir, mais avec l'analyse prédictive, on peut s'en approcher. Prédire quand les machines ont besoin d'être entretenues ou quand des pannes risquent de se produire permet de gagner en efficacité et de prendre de meilleures décisions.

    On sort ainsi de la maintenance réactive. N'attendez pas qu'une machine ait besoin d'être réparée pour effectuer des réparations. Optez pour l'analyse prédictive afin d'identifier les problèmes futurs d'une machine et agissez en conséquence.

    TÉLÉCHARGEZ LA BROCHURE

    Ce mode de gestion amélioré de la maintenance est une bonne chose pour les industriels. Ce qui est encore mieux, c'est l'impact de l'analyse prédictive sur l'efficacité opérationnelle.

    Imaginez que les personnes concernées reçoivent instantanément une notification lorsqu'une certaine ligne consomme plus d'énergie ou de matières premières que d'habitude. Ou encore, être capable de mettre en évidence les batchs optimaux et les phénomènes ponctuels grâce à l'apprentissage automatique, plutôt que d'espérer qu'un modèle soit identifié et compris par un humain. 

    Le même concept s'applique à la prise de décision. Les décisions commerciales doivent être fondées sur des données en temps réel, et non sur l'instinct. L'analyse prédictive n'est pas une tendance passagère, c'est une nécessité absolue. Toutes les entreprises ne sont pas encore configurées pour travailler de cette manière, mais ce sera bientôt la norme pour tout le monde. 

    2. Les équipes et personnels connectés

    Pouvoir connecter les équipes de l'usine à celles de la salle de contrôle permet d'économiser du temps, de l'énergie et des ressources. Pour que cela devienne une réalité, les deux parties doivent pouvoir accéder aux mêmes informations pour pouvoir effectuer leur travail.

    Cette connectivité peut être obtenue par la capture numérique des processus d'entreprise, les formulaires et les capacités de flux de travail. Il s'agit d'accéder aux mêmes données, mais en les augmentant pour les adapter au dispositif et aux besoins des utilisateurs. La réalité augmentée n'est qu'une des possibilités pour les entreprises de s'orienter vers la notion de travailleur connecté.

    Pokémon Go est probablement l'utilisation la plus célèbre de la réalité augmentée à ce jour. Son énorme succès a montré que la technologie fonctionne, non seulement pour attraper des Pokémon, mais aussi de manière pratique au sein de l'industrie manufacturière.

    Imaginez un ingénieur envoyé pour diagnostiquer un défaut sur une machine. La réalité augmentée permet à l'ingénieur de tenir une tablette au-dessus de la machine et de recevoir des informations précieuses sur ce qui se passe sous la surface.

    Pour identifier correctement le problème et trouver une solution, il a besoin de toutes les informations essentielles associées. La réalité augmentée permet au travailleur de l'usine de recevoir les mêmes données que celles qui se trouvent dans la salle de contrôle, mais elles sont augmentées de manière à répondre à ses besoins spécifiques.

    Il se peut qu'il ait besoin de l'aide d'un collègue après avoir identifié le problème. La technologie du travailleur connecté permet à un autre ingénieur de se connecter à distance afin que tous deux puissent discuter des solutions possibles. Les problèmes sont traités beaucoup plus rapidement grâce à la réalité virtuelle et au lien qu'elle permet entre les systèmes.

    Les réparations sont effectuées rapidement et l'ingénieur peut passer à la tâche suivante. L'ingénieur peut effectuer plus de tâches dans une journée et les temps d'arrêt sont réduits car il peut identifier le problème sans avoir à effectuer d'autres recherches.

    Cela peut sembler de la science-fiction, mais la réalité n'est pas loin. 

    3. Identifier les données comme un actif

    Nombreux sont ceux qui prédisent que les données seront au XXIe siècle ce que le pétrole a été au XXe siècle. Les entreprises qui en sont conscientes peuvent utiliser leurs données plus efficacement pour obtenir un avantage concurrentiel sur leurs rivaux.

    L'analyse prédictive dont nous avons parlé plus haut n'est qu'un moyen parmi d'autres d'utiliser efficacement le big data. Avec l'IoT industriel, chaque appareil et machine recueille des données utiles qui peuvent éclairer les décisions et fournir un aperçu unique de l'entreprise.

    Voir la vidéo

    La collecte de données n'est pas nécessairement une nouvelle tendance, mais la façon dont elles sont exploitées et organisées l'est certainement. C'est ensuite à l'industriel de décider de l'utilisation des données recueillies.

    L'amélioration de la production, une meilleure réactivité aux tendances du marché et la possibilité de traiter les problèmes de manière proactive ne sont que quelques-unes des façons dont les industriels utilisent actuellement les informations en temps réel.

    4. Adopter le "Low-Code"

    Plus il faut de connaissances spécialisées pour maîtriser un système, plus l'entreprise est rigide. Nous constatons que de plus en plus de fabricants recherchent des solutions prêtes à l'emploi, décrites comme des plateformes à low-code.

    L'utilisation de ces plates-formes nécessite moins d'expertise technique et moins de compétences. Elles peuvent être comprises et exploitées par un plus grand nombre de personnes, ce qui permet une utilisation efficace des ressources.

    La gestion digitale des processus d'entreprise low-code permet des déploiements multi-sites rapides et efficaces car les spécificités de chaque usine sont configurées, plutôt que recodées. Cela signifie que les deuxième, troisième, quatrième déploiements et tous les déploiements futurs sont beaucoup plus faciles - parfait pour les grands industriels.

    Les industriels doivent faire plus avec moins. Il est difficile de trouver des personnes talentueuses et encore plus difficile de les embaucher. Il est beaucoup plus facile d'utiliser des plateformes low-code qui peuvent être utilisées par tout le monde. Si vous pouvez vous familiariser avec l'une d'entre elles, vous avez les compétences nécessaires pour les utiliser toutes.

    La gestion digitale des processus d'entreprise à low-code permet un processus de fabrication agile. Elle permet d'introduire plus rapidement de nouveaux produits, de modifier rapidement les recettes et les téléchargements et d'obtenir plus rapidement des réponses de l'entreprise susceptibles de stimuler la production manufacturière. Cette approche favorise l'expérimentation rapide et une stratégie agile et itérative, deux éléments qui contribuent à stimuler la croissance.

    5. Réinventer les interfaces utilisateurs

    Les interfaces utilisateur devraient évoluer, non seulement en ce qui concerne la manière dont elles peuvent permettre à l'industrie manufacturière de prendre des décisions plus éclairées, mais aussi en ce qui concerne leur aspect et leur convivialité.

    Regardez certaines des tendances qui ont dominé le monde informatique récemment. L'accent est mis sur la convivialité, la vitesse et l'expérience utilisateur. Si quelque chose est restreint ou inutile, on s'attend à ce qu'il évolue ou qu'il devienne obsolète. Imaginez qu'un certain produit ou service ne soit pas disponible sur votre téléphone, vous vous dirigeriez directement vers un concurrent.

    Ces évolutions, qui sont guidées par une bonne expérience utilisateur, sont de plus en plus nombreuses dans l'industrie manufacturière. Nous assistons déjà à une évolution de l'IHM vers la gestion des opérations. Les systèmes SCADA traditionnels sont rehaussés afin de pouvoir prendre en compte davantage de considérations opérationnelles et permettre une meilleure prise de décision.

    Pour que les industriels puissent profiter d'interfaces utilisateur repensées, permettant une productivité accrue, il faut qu'il y ai une prise de conscience - des équipements, aux processus, jusqu'aux opérations. Cela peut se révéler être un obstacle pour toute personne réfractaire au changement, mais si l'on ne modifie pas les inputs et les processus, on peut s'attendre à obtenir les mêmes résultats.

    Pour tirer pleinement parti des nouvelles technologies, les industriels doivent réunir leurs équipes informatiques et techniques. La convergence est probablement une idée qui a déjà été envisagée, en raison de l'agilité accrue et de l'expertise partagée en matière de sécurité qu'elle apporte. Si vous ne parvenez pas à aligner ces équipes maintenant, votre entreprise risque de prendre du retard sur la concurrence.

    Mélaine GOSSON
    Écrit par
    Mélaine GOSSON

    Passionnée par les nouvelles technologies et le digital, je vous propose sur ce blog une actualité toujours plus riche et variée, au travers de différents formats. Supervision, Asset Performance, IoT, Cloud... pour l'industrie : on en parle sur le blog Wonderware !

    Contactez-nous

    Contactez-nous

    Articles sur le même sujet

    Restez informés : soyez au fait des dernières actualités de cette industrie...

    Big data
    Les 5 tendances à ne pas louper en 2022

    La meilleure façon pour un industriel de rester en tête face à la concurrence est d'innover. Pour être sûr d'avoir une longueur d'avance, voici 5 ...

    Big data
    Découvrez de nouvelles opportunités grâce à vos données

    Vous connaissez l'expression "C'est l'arbre qui cache la forêt" ? L'examen des données et des alarmes - enregistrées de manière contextuelle à l'aide ...

    Big data
    Utilisez la sonnette de vos vélos !

    Le vélo, au delà de la simple balade, est un moyen de transport qui se développe de plus en plus en France. Nous ne sommes pas encore à la hauteur de ...

    Big data
    Football 4.0 vs Usine 4.0, la donnée au coeur du jeu !

    J'imagine que, comme moi, vous regardez en ce moment les matchs de l'EURO 2020. Que l'on aime ou pas le football cela reste une compétition ...

    Big data
    "L’usine de demain est celle qui s'adaptera au monde de la donnée"

      Wonderware France a décidé, en s'accompagnant de ses Partenaires Xcellence Opérationnelle, d'accélérer la Transformation Digitale des industriels. ...

    previous next
    Voir tous les articles

    S'inscrire à notre newsletter

    Soyez informé sur les derniers produits, solutions, services, promotions, événements et autres news de Wonderware France.